Bicyclette électrique

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Si la solution du scooter électrique ne vous convient pas, mais que vous avez le souci d'utiliser l'énergie électrique, il existe d'autres solutions comme le scooter hybride, la trottinette électrique, le véloscooter, le gyropode ou encore la bicyclette électrique.

Bicyclette électrique : de l'énergie humaine !

Le bicyclette électrique est en réalité un vélo à assistance électrique (VAE). Son fonctionnement est simple :

  • elle est équipée d'un petit moteur électrique alimenté par des piles (lithium ou plomb) ;
  • elle fournit une assistance au pédalage ;
  • le moteur ne fonctionne pas sans l'aide humaine : il faut pédaler pour que le moteur électrique se mette en marche (on parle de « démarrage à la pédale ») ;
  • lorsque l'utilisateur arrête de pédaler, le moteur s'arrête également.

Il est possible de régler le niveau d'assistance au pédalage que l'on souhaite.

Une bicyclette plutôt performante

Grâce à la bicyclette électrique, on peut pédaler sans effort, notamment dans les montées et lorsqu'on roule face au vent... Cette bicyclette peut atteindre une vitesse de 25 km/h. Au-delà de cette vitesse, le moteur s'arrête pour ne pas brider la vitesse du vélo. La puissance du moteur n'excède pas les 250 W.

Pas de réglementation spécifique pour la bicyclette électrique

Contrairement aux autres deux roues électriques, la bicyclette électrique est apparentée aux vélos :

  • tout le monde peut l'utiliser, même les plus jeunes ;
  • possibilité de circuler sur voies cyclables ;
  • pas d'obligation concernant l'assurance, le port de casque et l'immatriculation.

La bicyclette électrique n'est absolument pas un scooter ou une mobylette sauf si :

  • sa puissance dépasse les 250 W ;
  • son moteur démarre et s'arrête indépendamment du pédalage ;
  • son moteur ne s'arrête pas lorsque le vélo scooter dépasse les 25 km/h.

Dans ce cas, l'appareil dépendra de la réglementation des cyclomoteurs : assurance, immatriculation, port du casque obligatoire...

Prix de la bicyclette électrique : à partir de 1 000 €

Pour l'achat d'une bicyclette électrique, comptez un prix d'environ 1 000 €, certaines pouvant atteindre 1 800 €. Ajoutez environ 0,10 € pour recharger les piles (quelques heures).

Prime à la conversion bicyclette électrique

Depuis le 26 juillet 2021, la prime à la conversion est ouverte à l'achat d'une bicyclette à assistance électrique, d'un vélo cargo (électrique ou non), ou d'une remorque électrique pour cycle (décret n° 2021-977 du 23 juillet 2021). Cette prime concerne les personnes majeures domiciliée en France qui achètent ou louent un vélo répondant aux conditions suivantes :

  • être un cycle à pédalage assisté (moteur d'une puissance maximale de 250 W, dont l'alimentation s'interrompt lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h ou si on arrête de pédaler) ;
  • ne pas utiliser de batterie au plomb ;
  • avoir un identifiant unique inscrit sur le cadre (procédé de marquage obligatoire) ;
  • être acheté ou loué dans le cadre d'un contrat d'une durée de 2 ans ou plus ;
  • ne pas être considéré comme un véhicule endommagé.

Pour bénéficier de la prime lors de son achat, il convient de mettre à la casse son véhicule polluant qui remplit les conditions suivantes :

  • être une voiture particulière (VP) ou une camionnette (CTTE) immatriculé en France ;
  • avoir fait l'objet d'une 1re immatriculation avant janvier 2006 pour un véhicule essence et avant janvier 2011 pour un véhicule diesel ;
  • appartenir au bénéficiaire de la prime depuis au moins 1 an ;
  • ne pas être gagé.

La prime à la conversion pour les VAE est de 40 % du prix d'acquisition dans la limite de 1 500 €.

Velo

Velo : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les composants et accessoires du vélo
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider