Fonctionnement et choix de son pédalier de vélo

Sommaire

Le pédalier de vélo est l'une des pièces maîtresses du cycle. Il permet de propulser le vélo lorsque le cycliste effectue une pression sur les pédales.

Voici en quelques mots les caractéristiques d'un pédalier de vélo, son mode de fonctionnement, les critères de choix et les prix généralement constatés.

Pédalier de vélo : description

Le pédalier vélo est composé de manivelles (droite et gauche) :

  • Ces tiges positionnées de chaque côté du pédalier auquel elles sont reliées par un axe de rotation.
  • Elles sont proposées en divers matériaux tels que l'aluminium, la fibre de carbone, le titane, l'acier chromé.

La longueur des manivelles varie en fonction de la taille du vélo et doit être choisie en rapport avec la longueur de l'entrejambe du cycliste, soit :

  • 165 mm pour un entrejambe inférieur à 81 cm ;
  • 167 mm pour un entrejambe de 82 à 83 cm ;
  • 170 à 172 mm pour un entrejambe de 84 à 86 cm ;
  • 175 à 177 mm pour un entrejambe de 87 à 90 cm ;
  • 180 mm pour un entrejambe de 91 à 94 cm ;
  • 185 mm pour un entrejambe d'une longueur supérieure à 94 cm.

Le pédalier est également muni de pédales : il s'agit d'un dispositif fixé aux deux manivelles et destiné à accueillir les pieds du cycliste afin qu'il puisse exercer une pression sur le pédalier. Il s'ensuit un mouvement rotatif des jambes du cycliste.

Selon les modèles, les pédales d'un vélo peuvent être munies :

  • d'un cale-pied : il bloque le mouvement du pied et empêche son glissement grâce à une courroie de serrage. Il est conçu pour bien positionner le pied et permettre au cycliste d'augmenter la force de pression sur chaque pédale ;
  • d'une sangle ajustable : suffisamment large, elle est fixée à chaque pédale et destinée à maintenir le pied du cycliste. Elle peut être à scratch pour simplifier l'insertion du pied et son retrait à l'arrêt du vélo ou en cas d'incident.

Enfin, le plateau est la dernière pièce du pédalier : pièce circulaire crantée destinée à recevoir la chaîne qui transmet le mouvement de rotation à la roue motrice d'un vélo. Le pédalier dispose de 1 à 3 plateaux dont le plus grand est positionné à l'extérieur et le plus petit à l'intérieur.

Le plateau de vélo peut être composé de différents matériaux résistants tels que l'aluminium, la fibre de carbone, le titane, l'acier chromé et peut être pourvu de 20 à 55 dents et est disponible en :

  • 3/16 : pour BMX, vélo Worksman et vélo d'exercice ;
  • 1/8 : pour vélo de piste, cruiser ;
  • 3/32 : pour vélo de route de 5 à 8 vitesses, VTT, vélo hybride ;
  • 5/64 : pour vélo de route de 9 à 10 vitesses.

Différents modèles de pédalier de vélo

Il existe différents pédaliers dont le choix s'effectue en fonction du type de vélo que l'on possède, à savoir un vélo de piste, un VTC, un VTT, un vélo de route, un tandem, un vélo de randonnée, etc.

Le pédalier de vélo peut être assorti d'accessoires tels que :

  • Protège-plateau : pièce en métal ou en plastique située à l'extérieur du plateau. Elle est prévue pour éviter aux vêtements tout contact avec la chaîne, et les protéger des éclaboussures de boue.
  • Guide-chaîne : boîtier en métal ou en plastique destiné à maintenir et guider la chaîne lors de manœuvres extrêmes.

Les fournisseurs proposent différents modèles de pédaliers de vélo, parmi lesquels :

  • Le pédalier à cliquet : mécanisme qui permet au cycliste de changer de vitesse sans pédaler.
  • Le pédalier à gauche : système avec filetage inversé dont le mécanisme est monté sur le côté gauche du vélo, entraînant le moyeu. Il est souvent utilisé par les cyclistes souffrant d'un handicap.
  • Le pédalier à plateau ovale : principalement utilisé sur des vélos de compétition.
  • Le pédalier à plateau compact : généralement conçu pour les vélos haut de gamme (vélo de course, etc.).
  • Le pédalier automatique : dispositif dont les pédales sont dotées d'un ressort réglable qui facilite l'enclenchement et le déclenchement de la chaussure dans le cale-pied. Il fonctionne grâce à une impulsion du talon. Le pédalier automatique est déconseillé aux débutants qui risquent de chuter en cas de mauvaise utilisation.

Le pédalier de vélo peut se démonter facilement grâce à des boulons de fixation. Ainsi, le cycliste peut entretenir lui-même son pédalier ou changer une ou plusieurs pièces si besoin.

Pédalier de vélo : les prix

Le pédalier de vélo peut être vendu :

  • En pièces détachées qui s'assemblent facilement à l'aide de boulons de fixation et d'écrous.
  • Complet, sous forme de boîtier.

Le prix de chaque pièce détachée et le prix d'un pédalier vélo complet varient considérablement puisqu'ils dépendent du matériau de fabrication qui les compose et bien entendu de leur qualité.

Voici quelques exemples de prix relevés en octobre 2014 :

  • Pédale simple (modèle de base) : 10 à 30 €.
  • Plateau : 30 à 150 €.
  • Manivelle : 20 à 100 €.
  • Boîtier complet (pédalier vélo prêt à installer) : 50 à 500 €.

Pour approfondir le sujet :

Velo

Velo : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les composants et accessoires du vélo
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger mon guide