Palmarès des villes françaises où il fait bon pédaler

Sommaire

Vous vivez dans une grande ville française et le vélo est votre mode de déplacement urbain préféré. Mais toutes les grandes villes françaises ne sont pas idéales pour pédaler ! Certaines, plus plates et mieux aménagées sont idéales. Notre astuce fait le point.

Profiter des villes vélo-friendly

En 2013, le magazine Terra-Eco a dressé un palmarès des villes où il fait bon pédaler. Sans surprise, ce sont les grandes villes universitaires qui sont en tête d'affiche : c'est bien connu, l'étudiant soucieux de la planète et fauché roule à vélo !

Palmarès

Les villes les plus propices aux cyclistes sont :

  • Strasbourg ;
  • Bordeaux ;
  • Toulouse ;
  • Nantes ;
  • Grenoble.

Critères de sélection

Voici les critères qui ont été pris en compte pour effectuer le classement :

  • les aménagements cyclables : pistes cyclables, couloirs de bus ouverts aux vélos, zones de rencontre, contre-sens cyclables, etc.
  • aménagements aux carrefours et promotion du cycle : tourne à droite sur feu rouge, vélo-école, vélo autorisé dans les transports en commun, etc.
  • location de vélo : vélos urbains, nombre d'abonnés, vélos de tourisme, etc.
  • stationnement et sécurité : nombre d'arceaux, de parkings sécurisés, etc.

Villes difficiles pour les cuisses et mollets

Vous pouvez noter que dans le palmarès de Terra-Eco, les villes les moins propices à la pratique du vélo (parmi celles qui ont eu la gentillesse de répondre au questionnaire) sont :

  • Limoges ;
  • Le Havre ;
  • Nice.

Néanmoins, à l'instar de nombreuses villes françaises, elles font des efforts pour développer la pratique des transports verts.

Faire du vélo dans les villes n'appartenant pas au palmarès

Prenez donc tout de même vos précautions pour rouler hors des 5 villes vélo-friendly.

En week-end

Si vous faites du vélo le week-end, équipez votre voiture d'un porte-vélo et partez à la recherche d'une piste cyclable agréable.

Vous en trouverez sans doute une à quelques kilomètres de chez vous le long d'un canal, du front de mer, sur une voie verte, etc.

Quotidiennement

Si vous prenez votre vélo pour vous rendre au travail, vous allez sans doute être amené à vous mêler à la circulation urbaine. Celle-ci n'est pas sans danger :

  • munissez-vous d'un casque ;
  • d'un gilet réfléchissant.

Travaillez également votre itinéraire ! Celui qui serait emprunté en voiture n'est peut-être pas le plus opportun pour un vélo. Un petit détour pourrait vous permettre d'emprunter des pistes cyclables, des rues moins fréquentées ou d'éviter des montées difficiles.

Nos contenus en plus pour approfondir le sujet :